La France est de nouveau reconfinée, suite à la situation épidémique préoccupante dans les services de réanimation. Il a pris effet, le jeudi 29 octobre à minuit et se poursuivra jusqu’au 1er décembre au moins. Le Président Macron fera un point à mi-parcours, notamment pour les commerces.

Avec près de 80% des lits de réanimation occupés par des malades de la Covid-19, la situation épidémique en France est alarmante. Le reconfinement est donc la solution adoptée par Emmanuel Macron dans son allocution de mercredi 28 octobre à 20h.

Le point

Le confinement a pris effet jeudi 29 octobre à minuit sur l’ensemble du territoire national. Il s’agit d’un confinement plus « light » qu’en mars dernier.

FERMÉ

Les commerces non-essentiels comme les cafés, restaurants, magasins de vêtements et/ou de chaussures, les centres commerciaux, les instituts de beauté ou encore les coiffeurs vont fermer. Les librairies, théâtres, cinémas, salles de concert aussi.

OUVERT

Les écoles et collèges ouverts restent ouverts. « Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront bien ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les facultés et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne », a précisé Emmanuel Macron.

Plusieurs commerces jugés essentiels vont rester ouverts : les pharmacies, les bureaux de tabac, les magasins d’informatique, les commerces alimentaires (de la superette à l’hypermarché), les stations services, les blanchisseries et les banques. Par ailleurs, les parcs, jardins, cimetières et marchés en plein air vont également rester ouverts, tout comme les fleuristes, mais pour eux, uniquement jusqu’à dimanche pour la Toussaint.

Le télétravail est fortement conseillé mais pas imposé. « Il doit être généralisé », a précisé le Chef de l’Etat.

Le sport professionnel va continuer mais la pratique amateure sera à l’arrêt.

DEPLACEMENTS

« Vous ne pourrez pas vous déplacer d’une région à l’autre », a indiqué Emmanuel Macron. Les déplacement seront limités à 1km autour de son domicile. Une exception sera faite le week-end pour les retours de vacances de la Toussaint. Les retours de l’étranger seront aussi possibles, avec des tests rapide aux aéroports.

Il faudra se déplacer avec une attestation : obligatoire pour accompagner ses enfants à l’école, pour un rendez-vous médical, faire ses courses, sortir son chien, prendre l’air dans la limite d’une heure par jour.