Elle s’engage !

Karine Jacquemart est à la tête de foodwatch, une Ong qui milite pour l’accès de tous à une alimentation saine.

Après plusieurs années dans le privé, puis dans l’associatif à Action contre
la faim et Greenpeace Afrique, j’ai rejoint foodwatch, association lanceuse d’alerte sur les questions de l’alimentation. Cette dernière joue un rôle
majeur dans notre santé. Or, les multinationales accroissent leur emprise sur les citoyens : toujours plus de sucres, de sel, d’additifs…


Cela nécessite un contre-pouvoir. J’ai conscience que l’on se bat contre des géants, et pourtant nos combats paient. Les citoyens sont de plus en plus concernés et les politiques aussi. Nous ne jouons pas sur les peurs,
nous enquêtons, nous démontrons scientifiquement, nous informons
et proposons des solutions pour lutter contre la malbouffe.

Par exemple, nous avons contribué, avec 21 autres organisations, à faire interdire la mise sur le marché français de produits contenant du dioxyde de titane (E171), qui n’a aucune vertu nutritionnelle et risque de mettre
la santé en danger. Cette interdiction entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2020.


En attendant, les industriels vont liquider leurs stocks : vigilance sur les étiquettes ! »
www.foodwatch.fr