La mesure était inscrite dans le budget de la Sécu 2020 mais le décret n’était pas encore paru. C’est chose faite. Désormais, les frais liés à la contraception des jeunes filles de moins de 15 ans seront pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Bonne nouvelle pour les mineures de moins de 15 ans. Elles n’auront plus désormais à s’acquitter du « ticket modérateur » pour les consultations de médecins ou sages-femmes, les examens biologiques, les médicaments et les dispositifs contraceptifs.

Pourquoi une telle mesure ?

Jusque-là, les jeunes filles de 15 ans pouvaient bénéficier d’une contraception intégralement prise en charge. D’ailleurs, les chiffres ont montré une baisse du taux de recours à l’interruption volontaire de grossesse (Ivg) dans cette tranche d’âge, passant de 9,5 à 6 pour 1 000 entre 2012 et 2018.

Mais, en France, chaque année, près de 1 000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes. Parmi ces grossesses, 770 se concluent par une Ivg. Cette mesure devrait permettre une baisse des grossesses non désirées.