Ouvert mardi dernier, le site arretmaladie.fr propose d’obtenir en quelques clics et moins de dix minutes un arrêt maladie après un simple questionnaire et une téléconsultation avec un médecin.

Le site l’annonce dès la page d’accueil. «Si vous êtes trop malade pour travailler, vous pouvez consulter un médecin en ligne (25 €, remboursable) pour éventuellement avoir un repos (3 jours max)». Le diagnostic posé, avec les seuls éléments fournis par le patient, le médecin envoie par email à ce dernier une ordonnance et éventuellement un arrêt maladie qu’il n’a plus qu’à imprimer.

L’assurance-maladie a immédiatement réagi à la mise en service de ce site. Elle dénonce des pratiques qui s’écartent de la déontologie médicale et un détournement de la téléconsultation. Par ailleurs, elle souligne qu’il est éthiquement critiquable de faire la promotion d’un site de consultations médicales en ligne à partir de la promesse de l’obtention facilitée d’un arrêt de travail.

«Les arrêts de travail ne sont pas des produits de consommation, susceptibles d’être distribués sur demande des patients. Ils relèvent d’une prescription médicale et doivent intervenir à l’initiative du médecin », dénonce l’administration.

La Caisse nationale a annoncé, en lien avec le Conseil de l’ordre des médecins, qu’elle va mettre immédiatement en demeure le site de cesser ses activités et engager également, à cette fin, une action en référé.