Le dispositif FreeStyle Libre utilisé par les diabétiques pour surveiller leur glucose sera remboursé par l’assurance-maladie, a annoncé la Haute Autorité de santé (Has).

C’est une bonne nouvelle pour les diabétiques qui utilisent le dispositif FreeStyle Libre pour surveiller leur glucose, et qui dépensent environ 120 euros par mois, car ce dispositif sera désormais remboursé par l’assurance-maladie. En effet, la Haute Autorité de santé (Has) a estimé que les bénéfices apportés par ce dispositif d’autosurveillance sont suffisants pour qu’il soit remboursé.

Plus besoin d’une piqûre quotidienne

Le FreeStyle Libre est un petit capteur qui se colle sur la peau, muni d’un scanner qui mesure le taux de sucre automatiquement et l’enregistre en permanence, nuit et jour. Il suffit de passer le scan (un boitier) sur le capteur. Plus la peine de se piquer quotidiennement. En plus, ce dispositif est conçu de façon à être étanche, le patient peut se baigner ou prendre sa douche sans avoir à enlever le capteur. A chaque scan s’affichent instantanément le taux de glucose, des huit dernières heures et une flèche indiquant le sens et l’intensité de l’évolution de votre taux de glucose.

En France, 640 000 personnes surveillent tous les jours leur glycémie et sont traitées par insuline. Les associations de patients se félicitent donc de cette bonne nouvelle qui était attendue depuis longtemps.

Mais « dans certains cas particuliers, une mesure par piqûre du doigt reste toutefois nécessaire pour confirmer le résultat. En effet, la mesure par simple scan n’évalue pas le taux de sucre dans le sang mais dans le liquide qui se trouve entre les cellules sanguines (glucose interstitiel) », rajoute la Has qui a également émis un avis favorable au remboursement de Diabéo, première application mobile de suivi du diabète évaluée en France.