Depuis le 1er janvier, la prise en charge par la Sécurité sociale et les mutuelles des audioprothèses évolue. Les assurés choisissant les appareils inclus dans le dispositif  dit du « 100 % santé » seront entièrement remboursés.

Le prix du premier modèle est plafonné à 950 € (au lieu de 1 100 € en 2020) pour les personnes âgées de plus de 20 ans. 240 € seront pris en charge par l’assurance maladie et 710 € par les complémentaires santé. Ce remboursement sans reste à charge des aides auditives était prévu dans le cadre de la réforme dite « 100 % santé » par un décret publié au Journal officiel du 12 janvier 2019.

  • Les aides auditives de classe I, qui relèvent de l’offre  « 100 % santé », sont soumises à un prix limite de vente et sont entièrement remboursées. Ce sont des équipements avec au moins 3 options parmi les suivantes : réducteur d’acouphènes, connectivité sans fil, réducteur de bruit du vent, synchronisation du son entre les 2 oreilles, directivité microphonique adaptative, bande passante élargie ≥ 6 000Hz, apprentissage de sonie, réducteur de réverbération. Ils sont proposés avec une période d’essai de 30 jours minimum avant achat et une garantie de 4 ans.
  • Les aides auditives de classe II, en dehors du  « 100 % santé », sont des dispositifs à prix libre dans lequel les fonctionnalités des appareils ne permettent pas de garantir une absence de reste à charge. Toutefois, le reste à charge est modéré.

Pour bénéficier du remboursement d’un appareillage sur mesure, vous devez présenter une ordonnance à un audioprothésiste. Depuis le 1er janvier 2020, tous les audioprothésistes doivent obligatoirement établir et proposer un devis comportant au moins une offre « 100 % santé » pour chaque oreille.