L’Organisation mondiale de la santé (Oms) fait état d’une hausse du nombre de cancers de l’enfant (+13 %) dans le monde entre 1980 et 2000.

La hausse du nombre de cancers de l’enfant (+13 %) dans le monde entre 1980 et 2000, est due, d’après une étude du Centre international de recherches contre le cancer (Circ), émanation de l’Oms et parue dans The Lancet, à une meilleure détection et un meilleur recensement des cas. Mais, « des facteurs extérieurs, tels que des infections ou certains polluants présents dans l’environnement » pourraient être aussi la cause de cette augmentation.

La leucémie, le cancer le plus fréquent

La leucémie est le cancer le plus fréquent chez l’enfant (presque un tiers des cas), suivie par les tumeurs du système nerveux central (20 %) et les lymphomes.

Chez les adolescents (15-19 ans), le lymphome est le cancer le plus fréquent (23 % des cas), devant les carcinomes et les mélanomes (des cancers de la peau, 21 %).

En France, les cancers pédiatriques touchent chaque année environ 1 700 enfants et 800 adolescents. Ils regroupent une soixantaine de pathologies différentes : neuroblastomes, tumeurs cérébrales, tumeurs osseuses et des parties molles, lymphomes, tumeurs germinales et tumeurs rares.

Mais l’espoir est permis, car les enfants et adolescents sont au cœur des essais cliniques qui sont prometteurs.