Le vaccin contre le papillomavirus humain (Hpv), déjà remboursé pour les filles, le sera dès janvier 2021, pour les garçons. Le papillomavirus, sexuellement transmissible, est aussi à l’origine de cancers masculins.

Jusqu’ici on ne vaccinait que les filles contre le papillomavirus humain (Hpv). Désormais, les garçons aussi pourront bénéficier de la vaccination qui sera remboursée, dès janvier 2021.

Prévention contre les papillomavirus

Pourquoi vacciner les garçons ? Parce que les papillomavirus (Hpv) sont également responsables de cancers masculins et d’autres qui sont communs aux deux sexes (comme les cancers de la gorge). Environ 4 580 nouveaux cas de cancers causés par le Hpv surviennent chaque année en France chez les femmes, et 1 750 chez les hommes.

Accroître la couverture vaccinale contre le papillomavirus pour les filles et l’étendre aux garçons est une bonne façon de faire baisser l’incidence de toutes les maladies liées à ce virus, tant pour les femmes que pour les hommes.

Les garçons de 11 à 14 ans pourront bénéficier du vaccin contre le Hpv. Ce vaccin sera remboursé. Ce qui est déjà le cas pour les filles de 11 à 14 ans, pour lesquelles il est recommandé depuis 2007.

A noter : la vaccination ne remplace pas les frottis de dépistage pour les femmes, recommandés à partir de 25 ans, et à renouveler tous les trois ans.