La campagne de vaccination anti-Covid devrait démarrer en France fin décembre-début janvier et concerner les résidants et personnels des Ehpad. Le vaccin sera gratuit pour tous et non obligatoire.

Le gouvernement a annoncé que la campagne vaccinale « se fera en trois étapes », comme l’a précisé le Premier ministre, Jean Castex, lors de son allocution du jeudi 3 décembre. Le début de son lancement « est une question de semaines ». La France disposera de 200 millions de doses. Cela permettra de vacciner 100 millions de personnes, car « les vaccins nécessitent deux injections à quelques semaines d’intervalle », « C’est plus que nos besoins », a-t-il ajouté mais « c’est la marge de sécurité que nous prenons ». 

La vaccination sera gratuite et non obligatoire.

Le plan vaccinal

La vaccination contre la Covid-19 se fera en trois étapes :

  • Phase 1 : résidants et personnels des Ehpad, fin décembre-début janvier. Au total : 1 million de personnes.
  • Phase 2 : les personnes présentant un facteur de risque lié à l’âge ou une pathologie chronique, ainsi que certains professionnels de santé, début en février 2021. Puis, élargissement progressif aux personnes de plus de 75 ans, aux plus de 65 ans, et aux plus de 50 ans et professionnels de santé entre février et mars. Au total : 14 millions de personnes.
  • Phase 3 : le reste de la population, au printemps. Les publics prioritaires de cette étape sont les personnes âgées de 50 à 64 ans, les professionnels de secteurs essentiels, les personnes vulnérables et précaires et les personnes qui les prennent en charge, les personnes vivant dans des lieux confinés, clos.

Et ailleurs ?

En Grande-Bretagne, la campagne de vaccination démarre le 8 décembre, pendant que la Suisse a décidé d’attendre deux mois avant de lancer un plan de vaccination.

En Allemagne, la campagne devrait démarrer dans quelques semaines et en Italie fin janvier.