Vivre dans un logement insalubre nuit gravement à la santé. C’est ce que dénonce la Fondation Abbé-Pierre dans une campagne choc.

La Fondation Abbé-Pierre lance un grand cri d’alarme sur l’insalubrité des logements qui est un « véritatble problème de santé publique ». Chauffage défectueux, mauvaise ventilation, problèmes d’humidité… on dénombre aujourd’hui 600 000 logements insalubres et 85 000 « habitats de fortune » (tentes, cabanes, caravanes), d’après les chiffres de la Fondation. Ces mauvaises condititions de vie entraînent des maladies telles que l’asthme, des allergies, des bronchites, des intoxications au monoxyde de carbone…

La fréquence de ces pathologies est accrue chez les ménages en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire qui ne peuvent pas se chauffer correctement, soit 5 millions de ménages.

Dans les logements anciens, l’humidité et la vétusté peuvent également entraîner la dégradation des peintures au plomb, dont l’ingestion des poussières et écailles est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants : ainsi, plus de 5 300 enfants sont aujourd’hui atteints du saturnisme en France, une maladie qui entraîne des troubles graves et irréversibles du développement.

La Fondation alerte particulièrement sur les intoxications au monoxyde de carbone (maux de tête, nausées, confusion mentale), qui fait chaque hiver des milliers de victimes.