2019 est une bonne édition pour le Sidaction. 4,5 millions d’euros de promesses de dons ont été récoltés et la manifestation a été un véritable succès populaire.

4,5 millions d’euros de promesses de dons, c’est une bonne année pour le Sidaction qui a fêté ses vingt-cinq ans en 2019.

Hausse des dons en 2019

Alors que les dons s’étaient stabilisées depuis 2012 autour de 4 millions, ils augmentent cette année pour atteindre les 4,591 761 millions d’euros. Dans « un contexte économique parfois tendu pour la population et de baisse de dons aux associations », se réjouit l’association Sidaction, le chiffre annoncé est une bonne nouvelle.

Pourtant rappelons-nous, il y a vingt-cinq ans, le premier Sidaction avait engrangé 45 millions d’euros au cours de 9 heures de direct à la télévision.

Le numéro de collecte, le 110, reste ouvert jusqu’au 23 avril.

Le Sida est toujours là

Le nombre de porteurs du virus du sida en France est évalué à environ 173 000 personnes. En 2017, 6 400 personnes ont découvert leur séropositivité, un nombre qui ne baisse plus depuis plusieurs années.

Notons que les seniors se font peu dépister. Résultat : une augmentation des diagnostics en 2016, selon une étude publiée dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh).

Chez les jeunes, un étudiant sur deux déclare ne pas utiliser de préservatif à chaque rapport sexuel et 7 sur 10 ne se font pas systématiquement dépister lorsqu’ils changent de partenaire, d’après une enquête de la mutuelle étudiante la Smerep. Et, les faussses idées sur le sida circulent encore : toujours d’après la mutuelle, 1 lycéen sur 10 pense encore que l’on guérit facilement du Vih-sida avec les traitements actuels.