Une « protection universelle maladie » (Puma) sera mise en place, à partir du 1er janvier 2016. Elle vise à assurer la continuité des droits aux remboursements de la Sécurité sociale. 

Selon Marisol Touraine :  « C’est une mesure qui devrait changer la vie de tous ceux qui déménagent, divorcent, changent d’activité professionnelle ou quittent le régime étudiant… Soit près d’un million de personnes, à qui il est chaque année demandé des justifications de leur rattachement administratif à l’assurance-maladie. » Désormais, la Cnam considérera que toute personne résidant de manière « stable et régulière » pendant six mois sur le territoire français dispose, dès l’âge de 18 ans, de droits ouverts en propre.

« La spécificité des anciens régimes sera évidemment maintenue, précise pour sa part la ministre de la Santé. Mais, dans les faits, les statuts d’étudiant, d’épouse, d’indépendant, de salarié ou de chômeur s’effaceront au profit d’une seule et unique citoyenneté sociale. »