Ils sont plus de 4 millions d’aidants en France. Des femmes surtout, qui aident un proche âgé ou un handicapé. Mais quel est le profil exact de ces personnes qui sont des piliers de notre société ? Une étude, en dresse le portrait.

L’étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé, nous livre un portrait des aidants en France. 3,9 millions assistent une personne de plus de 60 ans vivant chez elle et 720 000 veillent sur des seniors résidant en Ehpad.

Aidant : un engagement…

En France, ce sont les enfants des seniors qui sont les principaux aidants (53 %). Ces derniers aident leur proche soit chez lui, soit en Ehpad.

Plus d’un quart des aidants assistent leurs conjoints. Dans six cas sur dix, l’aidant est une femme. Un aidant sur deux est un retraité. 37 % occupent un emploi.

Que font-ils ? : 87% des aidants effectuent « des actes de la vie quotidienne », précise l’étude, comme le ménage, les courses ou encore les repas. Près de huit sur dix apportent un soutien moral, mais très peu une aide financière ou matérielle.

Les proches aidants d’un senior en Ehpad participent également au quotidien de la personne âgée aidée. Parmi eux, 86 % effectuent aussi des « actes de la vie quotidienne » et plus du quart apportent un soutien financier.

…qui a un impact sur sa vie

Cet engagement auprès des seniors a des conséquences sur la vie des aidants. Près de la moitié (47 %) déclare au moins une conséquence négative sur leur santé physique ou leur moral. Quelquefois, l’effort financier que l’aidant doit accomplir, pèse sur sa vie familiale.

Cette enquête qui arrive à point nommé alors que le projet de loi Grand âge et autonomie reste annoncé pour la fin de l’année

L’étude sur : drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publicat…