C’est un projet un peu fou, mais pourtant ils l’ont réalisé ! En février prochain, l’association Sos Méditerrannée et Médecins du monde lancent une vaste opération de sauvetage de migrants en haute mer.

« Il s’agit d’une initiative civile et européenne de sauvetage, face à une situation connue, à laquelle les pouvoirs publics n’apportent pas de réponse adéquate », clame l’association Sos Méditerranée. En effet, depuis janvier 2015, 3 600 personnes ont péri en tentant de traverser la Méditerranée. Une situation intolérable aux yeux de l’association, qui lance en février prochain une grande opération de sauvetage, en partenariat avec Médecins du Monde.
Navire de 77 mètres, l’Aquarius descendra en Méditerranée autour du 15 janvier « avec un arrêt à Marseille pour faire monter l’équipage médical, avant de descendre vers Lampedusa pour débuter les opérations à la mi-février », et ce « pour une durée de trois mois », a précisé Sos Méditerranée.

Le personnel médical prodiguera les premiers soins et coordonnera les évacuations sanitaires des urgences les plus graves.

Appel aux dons

De nombreux artistes engagés, comme Philippe Torreton, comédien, ont déjà répondu présent pour relayer l’information mais l’association a besoin d’argent pour financer ce projet. Elle a réusi à collecter 275 000 euros par un appel aux dons sur Internet, et diverses promesses à hauteur de 325 000 euros, mais il manque encore 150 000 euros pour boucler le budget chiffré à 750 000 euros au total. Un appel aux donx est donc lancé. Car, comme le souligne Sophie Beau, vice-présidente de Sos Méditerranée, responsable de programmes sociaux et humanitaires, « nous nous projetons sur la durée car nous ne pensons pas que la crise va s’arrêter dans les trois mois ».

A terme, Sos Méditerranée, souhaite disposer d’une flotte « d’ambulances de la mer » patrouillant dans les eaux internationales au plus proche des zones de détresse.