Msf exige la baisse du prix du vaccin contre le pneumocoque

A New York, l’Ong Médecins sans frontières (Msf) a remis près de 400 000 signatures au laboratoire Pfizer exigeant la réduction du prix du vaccin contre le pneumocoque.

Dans le monde, 2 500 enfants meurent chaque jour d’une pneumonie, faute d’avoir été vaccinés. C’est pourquoi l’Ong Médecins sans frontières (Msf) a remis le 27 avril, au siège de Pfizer, à New York, près de 400 000 signatures récoltées par la pétition pétition A Fair Shot /L’injuste prix. Celle-ci demande à Pfizer et GlaxoSmithKline (Gsk) de réduire le prix du vaccin conjugué contre le pneumocoque (Pcv) à 5 dollars (environ 4,50 euros) par enfant dans tous les pays en développement et pour les organisations humanitaires.

« Des millions de nourrissons et de jeunes enfants dans le monde restent exposés aux pneumonies, à cause des prix pratiqués par Pfizer et Gsk, qui sont trop élevés pour de nombreux gouvernements et organisations humanitaires, explique le Dr Greg Elder, coordinateur médical de la Campagne d’accès aux médicaments essentiels (Came) de Msf. Pfizer et Gsk ont déjà vendu des vaccins contre le pneumocoque pour un montant total de plus de 30 milliards de dollars. Ils peuvent se permettre d’en réduire le prix, pour permettre à tous les pays en développement de protéger leurs enfants. »

Msf a remis les signatures récoltées par la pétition au cours d’un sit in devant le siège de Pfizer, à New York. 2 500 fleurs ont été déposées à l’entrée du bureau, une pour chaque enfant qui décède d’une pneumonie. Les noms des près de 400 000 signataires de la pétition, en provenance de 170 pays, ont été imprimés et déposés dans un berceau vide.