Mars est le mois du dépistage du cancer colorectal. L’occasion de dire qu’il existe un test fiable et remboursé à 100 % par l’assurance-maladie.

Il existe un test fiable et très simple à réaliser chez soi pour dépister le cancer colorectal, qui cause encore 18 000 décès par an. Alors pourquoi hésiter ? En France, près de 45 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Comment ça marche ?

Entre 50 ans et 74 ans, depuis 2009, il est recommandé à tous de faire un dépistage. Comment ? Rien de plus simple. Vous recevez un courrier vous invitant à retirer le test auprès de votre médecin traitant à l’occasion d’une consultation. Tout se trouve dans une grande enveloppe bleue. C’est un prélèvement de selles qui permet de déceler la présence éventuelle de sang dans les matières fécales. Le tout est à envoyer à l’adresse indiquée sur l’enveloppe. Les résultats sont adressés, au patient et au médecin, par courrier.

Si du sang est détecté, une coloscopie devra alors être effectuée. Plus le cancer est dépisté tôt, mieux il est soigné et les chances de guérison sont proches des 100 %.

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent chez l’homme, après ceux de la prostate et du poumon. Chez la femme, il s’agit du deuxième plus fréquent après le cancer du sein, selon les derniers chiffres de l’institut national du cancer (Inca).