Les plus de 55 ans sans conditions, peuvent se faire vacciner dès le 12 avril avec les sérums, AstraZeneca et Johnson & Johnson, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran.

Les Français âgés de 55 ans ou plus, sont éligibles à la vaccination, sans conditions, dès le 12 avril, avec les vaccins AstraZeneca ou Johnson & Johnson, par les médecins, les pharmaciens et les infirmiers.

Le vaccin Johnson & Johnson, nouvel arrivé sur le marché français, s’administre en une seule dose. Ainsi, il est facile à utiliser pour les publics précaires et éloignés du système de soins, précise la Haute autorité de santé (Has).

Calendrier : le point

A partir du 12 avril : les plus de 55 ans et jusqu’à 70 ans sans conditions, pourront se faire vacciner avec AstraZeneca et Johnson & Johnson.  

Toutes les personnes au dessus de 70 ans peuvent se faire vacciner à la fois avec le Pfizer, le Moderna, l’AstraZeneca et le Johnson & Johnson.

Pour les plus de 60 ans, ils pourront recevoir le vaccin de Pfizer et Moderna à compter du 16 avril.  

Olivier Véran a par ailleurs, annoncé « l’espacement des deux doses de vaccin à Arn messager de Pfizer-BioNTech et Moderna ».  À compter du 14 avril, pour toutes les premières injections, le rappel pourra avoir lieu dans un délai de 42 jours au lieu de 28 actuellement pour permettre de vacciner plus vite sans réduire la protection.

3ème dose

Le ministère de la Santé préconise une troisième dose de vaccin pour les personnes au système immunitaire fragile, atteintes d’une maladie auto-immune, dialysées ou transplantées.

Cette troisième injection concerne les vaccins Pfizer et Moderna et doit intervenir quatre semaines après la deuxième dose, « ou dès que possible pour les personnes qui auraient déjà passé ce délai ».  

La Direction générale de la santé (Dgs), indique que des recommandations vont être émises prochainement concernant une troisième dose pour les insuffisants rénaux chroniques non dialysés, les patients atteints de cancers et les patients atteints de maladies auto-immunes sous d’autres traitements immunosuppresseurs.