Retraite, hôpital public, le 17 décembre les Mutuelles de France, disent non à la casse de la solidarité et seront dans la rue contre la réforme des retraites qu’elles jugent « injuste et dangereuse » Elles dénoncent cette « casse de la solidarité nationale ».

« La casse de notre système de retraite et l’asphyxie financière infligée à l’hôpital public sont deux chantiers de démolition de notre solidarité nationale. C’est pourquoi, comme le 14 novembre pour la défense de l’hôpital public, comme le 5 décembre contre la réforme des retraites, la Fédération des mutuelles de France appelle à participer massivement à la mobilisation du 17 décembre 2019, à Paris et partout en France » déclare l’organisation. 

Pour les Mutuelles de France, la réforme Macron/Delevoye, c’est non seulement l’allongement de la durée de cotisation et du travail mais aussi la baisse des pensions
et le renforcement de l’inégalité entre les femmes et les hommes.

Travailler plus longtemps, c’est être encore plus exposé aux maladies professionnelles et aux accidents du travail, donc prendre sa retraite en mauvaise santé. « Or, 1,7 million de retraités ne sont pas couverts par une mutuelle et les 2/3 sont atteints d’une maladie chronique, la réforme empêchera l’accès à la santé et à la protection sociale à un moment de la vie où cet accès est particulièrement crucial ».

« CETTE RÉFORME ENTRAVE L’ACCÈS À LA SANTÉ ET DÉFAIT LA SOLIDARITÉ NATIONALE. LE 17 DÉCEMBRE, LES MUTUELLES DE FRANCE SE MOBILISENT ! »

Les Mutuelles de France réclament un système de retraite juste, un hôpital public correctement doté en moyens humains et financiers, une politique solidaire qui permette de relever le défi de la dépendance, une protection sociale universelle pour que chacun puisse vivre dignement.  Pour elles : c’est « en reconstruisant nos outils de solidarité universelle : en garantissant une sécurité sociale de haut niveau pour tous, en apportant à l’hôpital public les ressources humaines et financières dont il a besoin pour accomplir sa mission, en préservant et en améliorant notre système de retraite qui a fait ses preuves». 

Lire aussi : vivamagazine.fr/retraite-le-temps-du-systeme-universel-est-venu-celui-des-regimes-speciaux-sacheve/