Troubles anxieux, dépression, burn out : de nombreuses études prouvent l’efficacité des cures thermales.


De nombreuses études récentes confirment l’efficacité des cures thermales dans le cas de troubles anxieux mais aussi dans la dépression et après un burn out. Elles peuvent être prescrites soit en première intention ou en alternative en cas d’échec des autres traitements.

Essai clinique Stop-Tag

Le dernier essai clinique nommé Stop-Tag, mené en 2018 dans quatre établissements auprès de 237 patients, a confirmé le service médical rendu (Smr) par la cure thermale dans la prise en charge des troubles anxieux généralisés (Tag), les plus courants des troubles anxieux. Elle démontre également l’impact positif de la balnéothérapie sur les symptômes dépressifs.

D’autres études apportent des « présomptions d’efficacité » dans la dépression modérée et le burn-out. Dans ces cas, des soins commes les massages sous l’eau, des exercices en piscine ou encore de la relaxation étaient dispensés et ont baissé les niveaux de tension des patients.

Les auteurs ont également noté une baisse de la consommation de psychotropes dans le cadre d’une cure thermale.

D’autres études devraient voir le jour sur le taux de récidive plusieurs mois après les cures.

A noter : les cures durent trois semaines et sont prises en charge par la Sécurité sociale, sur ordonnance du médecin. Certaines mutuelles remboursent les frais annexes.