Alors qu’elle était éradiquée dans pratiquement toute l’Europe, la rougeole, maladie très contagieuse, est réapparue en Grèce, Royaume-Uni, Albanie et en République Tchèque. La France n’est pas épargnée avec plus de 1500 cas recensés et un décès en 2018. L’Organisation mondiale de la santé (Oms) tire la sonnette d’alarme et invite à relancer la vaccination.

Ce pourrait être le scénario d’un film de science fiction, pourtant c’est bien la réalité. La rougeole est maintenant présente dans toute l’Europe alors qu’elle était éradiquée dans plusieurs pays. L’Organisation mondiale de la santé a recensé 89 994 cas dans 48 pays européens au premier semestre 2019. Plus du double par rapport à la même période de l’an dernier (44 175). C’est davantage que la totalité des cas détectés en 2018 (84 462).

Au Royaume-Uni, 953 cas ont été signalés en 2018 (489 depuis le 1er janvier 2019). Tandis que 2 193 ont été répertoriés en Grèce (28), 1 466 en Albanie (475) et 217 en République tchèque (569).

Maintenir un taux de vaccination élevé

Le retour de la rougeole est considéré comme préoccupant par l’Oms. Surtout dans ces pays européens, où le système de santé est bon. Il faut, maintenir la couverture vaccinale élevée mais aussi « le faire dans chaque communauté et dans chaque famille », a précisé l’Oms. En Europe, la majeure partie des personnes touchées ont moins de 19 ans (60 % des cas).

Au niveau mondial, l’Oms a relevé quatre fois plus de cas de rougeole, au premier trimestre 2019, par rapport à la même période en 2018. Et, tous les cas ne sont pas signalés, prévient l’Organisation.