Crèmes solaires : pour une protection maximale

Une étude américaine démontre scientifiquement que les crèmes solaires à l’indice 100 protègent mieux que celles qui affichent l’indice 50.

Quelle crédibilité apporter au facteur de protection solaire (Spf) mentionné sur les produits, d’autant que peu d’informations existent sur le sujet ? Une étude américaine vient de démontrer en toute logique, encore fallait-il le prouver scientifiquement, que les crèmes qui ont un indice de 100 protègent mieux que celles qui affichent l’indice 50. 

Qu’est-ce que le Spf ?

Le Spf est le niveau de protection solaire qui figure sur la crème solaire mais aussi sur les gels et autres sprays que vous achetez. Sur certains produits, peut figurer le sigle IP (indice de protection), plus facile à retenir. Attention, un indice à 100 ne signifie pas que vous êtes protégé à 100% des rayons du soleil. Seule l’éviction complète est efficace. La crème se choisit en fonction de votre type de peau. Depuis 2006, les indices supérieurs à 50 (60, 80 et même 100) ont été regroupés par la Commission Européenne en un seul indice 50+ et la mention mensongère « écran total » n’existe plus.

L’étude américaine

L’étude, publiée dans le Journal of the american academy of dermatology a porté sur les crèmes à indice élevé car peu de données existent sur ces dernières. Les chercheurs ont étudié, en conditions réelles d’utilisation, la protection solaire de deux crèmes d’indice élevé : 100 Spf et 50 Spf. Ils ont appliqué sur le visage de 199 hommes et femmes de plus de 18 ans ayant des phototypes allant de I à III, de la crème indice 50 sur une partie du visage et 100 de l’autre. Après exposition au cours d’une journée ensoleillée à la montagne avec pratique de ski ou snowboard et après 6,1 heures d’exposition en moyenne, les chercheurs ont remarqué que 55,3%  des participants étaient davantage brulés par le soleil dans les parties couvertes de crème Spf 50 contre 5% sur les zones Spf 100. Les auteurs concluent sur l’intérêt des indices de protection élevés en vie réelle. D’autres études devraient avoir lieu portant sur d’autres parties du corps.

Risques solaires : les gestes de prévention

Voici les quatre gestes essentiels de prévention solaire pour se protéger contre les cancers de la peau en constante augmentation depuis trente ans, d’après l’Institut national du cancer (InCa) :

– éviter l’exposition entre 12h et 16 heures,

– rechercher l’ombre,

– protéger systématiquement la peau des enfants,

– se couvrir en portant T-shirt, lunettes et chapeau,

– appliquer généreusement de la crème toutes les deux heures.

Les risques solaires ne concernent pas uniquement les vacanciers. L’exposition au soleil ne se limite pas aux lieux de vacances, elle peut se faire aussi dans son jardin, lors des activités de plein air, en milieu scolaire mais également au travail (milieu agricole, Btp…)

Plus de renseignements :  www.prevention-soleil.fr.