L’association Solidhair récupère des cheveux et les vend à des perruquiers. L’argent recueilli est redistribué à des malades du cancer pour les aider à acquérir une prothèse capillaire.

Sophie Bouxirot, fondatrice de Solidhair :

« J’ai eu cette idée alors que j’étais chez le coiffeur. J’avais de longs cheveux que je voulais faire couper. En voyant les mèches tomber, je me suis dit qu’elles auraient pu servir.
J’avais entendu parler d’une association belge qui récupérait les cheveux pour en faire des prothèses capillaires. Je savais, par ailleurs, qu’une perruque coûte en moyenne 600€ et que la Sécu ne rembourse que 125€. Je me suis lancée et j’ai créé Solidhair. Une première en France.

En un peu plus d’un an, j’ai vendu 40 kilos de cheveux et récolté près de 8 000€ et 11malades ont pu bénéfcier d’une subvention pour acheter une prothèse capillaire.

Aujourd’hui, 700 salons de coiffure sont partenaires. L’association est maintenant déclarée
d’intérêt général. Une contrainte: les mèches doivent mesurer au moins 20cm. Le mieux
c’est 30 cm. Tout est expliqué sur notre site : la façon dont il faut les couper, les emballer
dans du papier et mettre le tout dans une enveloppe kraft pour un meilleur recyclage
de l’emballage.

Un secret ? Les cheveux blonds et blancs sont très demandés ! »

* Les salons partenaires, où envoyer ?
Les réponses sur association-solidhair.fr