Les accidents de la vie courante touchent 11 millions de Français

Le nombre d’accidents de la vie courante (domestique, sportif ou de loirsir) ne fléchit pas. 11 millions de Français sont touchés.

Ils concernent tous les âges et se produisent surtout à la maison mais pas seulement. Les accidents de la vie courante (AcVC*) concernent 11,3 millions de Français et le chiffre ne baisse pas, d’après les derniers résultats du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh).

Les accidents domestiques sont les plus  nombreux

Les accidents domestiques sont les plus nombreux (50,7 % des AcVC), devant les accidents liés à la pratique sportive ou aux loisirs (26,5 %).

Les moins de 15 ans sont les plus concernés ainsi que les plus de 65 ans. Chez les 15-24 ans, les garçons sont significativement plus accidentés que les jeunes filles. 

48,9 % des personnes se retrouvent à l’hôpital. Ce sont les membres inférieurs qui « trinquent » le  plus (38,8 % des AcVC) : entorses, luxations (30,5 %). Plus on a un niveau d’étude élevé et le goût du risque, plus on est exposé, précise le Beh.

Vivre seul, être âgé, souffrir d’une dépression… sont des critères qui peuvent être à l’origine d’un risque plus important d’AcVC, notamment  graves et invalidants.

Les accidents de la vie courante constituent, d’après les auteurs de l’étude, un enjeu majeur de santé publique. Ils entraînent chaque année en France plus de 21 000 décès et plusieurs centaines de milliers d’hospitalisations.

Prévenir les accidents domestiques

Pour les personnes âgées

– Les tapis et tout ce qui peut se trouver au sol (câbles électriques…) ou sur les lieux de passage (meubles…) peuvent être sources de chutes, les retirer et choisir des revêtement et tapis antidérapants, notamment dans la salle de bains ;

– opter pour un bon éclairage (éviter les éclairages indirects), notamment dans les escaliers, prévoir des veilleuses pour la circulation la nuit, pricipalement sur le chemin des toilettes ;

– installer des barres d’appui dans les escaliers, les toilettes et la salle de bains ;

– s’assurer de la stabilité du tabouret, de l’escabeau ou de l’échelle avant d’y monter.

Pour les enfants

Sensibiliser les enfants dès le plus jeune âgeaux dangers à la maison : ne pas mettre les doigts dans les encadrements de portes, ne pas courir avec un objet pointu à la main, ne pas toucher un four allumé… Et lors des loisirs : porter un casque à vélo ou à roller…

Pour les bébés et les jeunes enfants, la vigilance doit être permanente.

Les bons gestes

  • Ranger les briquets, allumettes… hors de la vue des petits.
  • Tourner les poignées de casserole vers l’intérieur des plaques de cuisson.
  • Régler l’eau chaude à une température maximale de 40° C.
  • Vérifier régulièrement l’état des jouets, notamment électriques.
  • Mettre hors de portée les petits objets et aliments, sacs plastiques, ceintures…
  • Ne jamais laisser les bébés et les jeunes enfants seuls dans le bain, près d’un plan d’eau ou d’une piscine.
  • Installer des barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers.
  • Ne jamais laisser bébé seul sur la table à langer ou dans la chaise haute.
  • Bloquer si possible l’ouverture des fenêtres par un système de sécurité.
  • Ne pas mettre de meuble sous une fenêtre.
  • Tenir hors de la portée des enfants les médicaments, les produits d’entretien et de bricolage.
  • Equiper les prises électriques de dispositifs de sécurité.
  • Débrancher un appareil électrique après usage ou en cas d’absence.