Le confinement isole encore plus les personnes âgées, fragiles ou seules. Dans ce contexte, l’association « Les petits frères des pauvres », lance un appel pour maintenir le lien social et la solidarité.

On ne connait pas encore les répercussions du confinement sur les personnes fragiles en particulier sur les personnes âgées. Pour cette raison, les Petits frères des pauvres lancent un appel pour ne pas rompre les relations, en ces temps de crise sanitaire particulièrement anxiogène.

L’association insiste sur le fait que chacun à son niveau peut agir pour permettre de rester en contact avec les personnes isolées, fragiles ou âgées.

Que peut-on faire ?

L’association propose des idées pour maintenir des liens à distance : le téléphone bien sûr, plutôt qu’un long appel, un le matin et le soir sont préférables. On peut retrouver le plaisir d’écrire des lettres ou des cartes postales, communiquer via les outils numériques, en particulier ceux avec des appels face caméra.

Faire leurs courses ou aller chercher leurs médicaments est aussi conseillé.

Des numéros sont à disposition des personnes isolées :  Solitud’écoute au 0 800 47 47 88 (appel anonyme et gratuit), la ligne d’écoute et de soutien téléphonique des Petits Frères des Pauvres. (ouverte tous les jours y compris les week-ends et jours fériés de 15h à 20h).