Pendant le confinement, certains malades n’ont pas consulté leur médecin traitant par peur d’être contaminé ou craignant de surcharger les cabinets médicaux. Ce qui a pu avoir des conséquences sur leur santé. C’est pourquoi, l’Assurance maladie crée une consultation prise en charge à 100%. Objectif : faire un bilan de santé.

Après le confinement, beaucoup de malades hésitent encore à reprendre le chemin des cabinets médicaux. Pour les aider dans leur démarche, l’Assurance maladie propose une consultation avec le médecin traitant, prise en charge intégralement.

Pour qui ?

Les conséquences d’un suivi médical moins régulier peuvent être graves sur l’état de santé des personnes fragiles. La consultation proposée par l’Assurance maladie s’adresse à tous les malades chroniques (hypertension, diabète…) ou les personnes reconnues à risque de développer une forme grave de Covid-19 (surpoids, obésité). Si vous êtes dans ce cas ou si vous n’avez pas pu consulter votre généraliste depuis le 17 mars 2020 ou encore si vous êtes adressé par un établissement de santé après une hospitalisation, vous pouvez en bénéficier. Sont aussi concernées les femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse, les personnes âgées de 65 ans et plus.

C’est quoi ?

Cette consultation, dite « longue », est notamment l’occasion de faire le point sur l’impact du confinement sur son état de santé, mais aussi de recevoir des conseils personnalisés sur les mesures de protection à adopter vis-à-vis du Covid-19.

Elle est proposée jusqu’au 30 juin 2020, et prise en charge intégralement par l’Assurance Maladie.

Les personnes concernées sont invitées à prendre contact rapidement avec leur médecin traitant pour bénéficier d’une « consultation longue ».