Navigation article

Santé

Voyager quand on a une maladie chronique

Pas question de faire une croix sur les voyages quand on a une maladie chronique.

Les conseils

- Consultez votre médecin traitant ou votre spécialiste avant de partir, il pourra adapter votre traitement et/ou vous prescrire des examens complémentaires en fonction de votre destination, il vérifiera si vos vaccins sont à jour ;

- choisissez une destination adaptée selon votre type de maladie : pour les personnes atteintes d'affections respiratoires ou cardiaques, évitez les pays trop chauds ou les séjours en altitude. L'avion est contre-indiqué pour les personnes ayant fait un  infarctus, une phlébite ou une embolie pulmonaire, mais aussi à celles souffrant d’hypertension artérielle sévère. Les allergiques doivent éviter les régions très sèches et venteuses et les endroits où les allergènes responsables de leur maladie sont présents. (vacances à la ferme ou à proximité de centres équestres pour les allergiques aux poils d’animaux). Les croisières, les séjours en bord de mer ou dans les régions désertiques sont plus adaptés aux personnes allergiques aux pollens. De façon générale, les asthmatiques doivent éviter les zones aux conditions extrêmes, qu’il s’agisse de grands froids ou de grandes chaleurs, les régions venteuses, les altitudes supérieures à 2 500  mètres ou encore les villes très polluées ;

- à l’aéroport, les personnes porteuses d’un pacemaker ou d’une pompe à insuline externe doivent impérativement le signaler avant de passer sous les portiques de sécurité, car l’appareil peut se déprogrammer avec les détecteurs ;

- n'oubliez surtout pas vos ordonnances sur laquelle est spécifié le nom international (Dci) de chacun des produits. et vos médicaments dans leur emballage d’origine.

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Audition-vision

Trop de bruit au travail

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction