Pas évident de donner ses ovocytes à une autre femme qui qui ne peut pas avoir d’enfant. «  Où m’adresser ? », « Qui va s’occuper de moi au centre d’Assistance médicale à la procréation ? »,  « Comment se passera le don ? », etc. Telles sont les questions auxquelles la nouvelle campagne de l’Agence de biomédecine, intitulée « Le don d’ovocytes près de chez vous », répond sur son site internet : dondovocytes.fr.

 

L’idée est de faciliter le don d’ovocytes à des femmes qui seraient tentées de le faire mais qui n’osent pas toujours faire le premier pas.

 

L’agence de biomédecine lance sa nouvelle campagne en faveur du don d’ovules. Par la même occasion, elle présente un dispositif en ligne afin de répondre aux interrogations des femmes désireuses d’entreprendre cette démarche. 

 

En France, en 2011, 208 enfants sont nés grâce à un don d’ovocytes mais il aurait fallu 900 donneuses supplémentaires pour satisfaire toute les demandes de couples dont la femme est infertile. « Le don d’ovocyte reste rare et  le besoin de recruter de nouvelles donneuses reste important », explique l’Agence.

 

 

Qui peut être donneuse ?

 

Toute femme âgée de 18 à 37 ans ayant déjà donné naissance à au moins un enfant et en bonne santé. Le don est anonyme et gratuit et les frais sont pris en charge à 100%.