Le gouvernement vient de créer un site sur les médicaments. Une base de données publique a en effet été mise en place par décret, paru le 29 septembre au Journal Officiel (JO), en application de l’article 8 de la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé, une loi née des suites du scandale sanitaire du Médiator. 

Cette base de données sera accessible dès le 1er octobre, librement et gratuitement sur le site du ministère de la Santé www.medicaments.gouv.fr, et sera mise en oeuvre par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en liaison avec la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Union des caisses d’assurance maladie, sous l’égide du ministère chargé de la santé.

L’objectif de cette base est de servir de référence pour l’information des professionnels de santé, des usagers et des administrations compétentes en matière de produits de santé, lesquelles pourront y trouver des données administratives et scientifiques sur les traitements ainsi que sur le bon usage des produits de santé.

Ainsi, chacun pourra se renseigner sur les spécialités pharmaceutiques bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée en France,  sur la composition « qualitative et quantitative en substances actives » des produits de santé, sur les différentes présentations commercialisées, les conditions de prescription et de délivrance, les indications thérapeutiques ainsi que sur « des informations de sécurité sanitaire ».

Autres informations : le prix de vente au public ainsi que le taux de remboursement des différentes spécialités et le cas échéant, la date de suspension, de retrait ou d’arrêt de commercialisation seront signalés. Les données relatives aux médicaments retirés du marché ou qui ne sont plus commercialisés ne seront plus accessibles au terme d’un délai de deux ans.