Un plan pour les femmes victimes de violences

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, ont reçu mercredi le rapport de Marie Fontanel, directrice générale adjointe de l’agence régionale de santé (Ars) d’Alsace, Patrick Pelloux, médecin urgentiste au Samu de Paris, et Annie Soussy, cheffe de l’Unité médico-judiciaire du centre hospitalier intercommunal de Créteil, destiné à mettre en place le protocole national pour l’amélioration de la prévention et de la prise en charge des femmes victimes de violences.
Ce rapport prépare la mise en œuvre de ce protocole, mesure phare du 4e plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016). Il s’agit de créer un parcours continu pour les victimes de ces violences en encourageant la mise en réseau des professionnels chargés de les accompagner.
A cette occasion, Marisol Touraine et Pascale Boistard ont réaffirmé leur volonté de renforcer la prise en charge sanitaire des femmes victimes de violences et la coordination des acteurs dans les territoires. Elles étudieront les propositions du rapport dans les semaines qui viennent pour présenter des mesures le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes.