Un ensemble de services d’aide à la personne

«Grâce au service polyvalent d’aides et de soins à domicile [Spasad], il y a un seul interlocuteur pour plusieurs activités. Cela nous permet de faire travailler ensemble des professionnels de différents services », explique Anne Dilasser, responsable du service d’aide à domicile (Saad) des Mutuelles de Bretagne. Créé en 2005 par ce réseau de santé et de services du Finistère (qui regroupe quatre mutuelles, dont la Mfbco), le Spasad combine aide à domicile et soins infirmiers à domicile (Ssiad).
Le Saad regroupe 120 aides à domicile, qui ont pour mission d’aider ceux qui en bénéficient dans leur vie quotidienne. Le Ssiad (6 infirmières et 25 aides-soignantes) délivre des soins à domicile – en complément du centre de santé infirmier, qui assure tout soin sur prescription médicale. De son côté, l’Esa (équipe spécialisée Alzheimer) réunit deux assistantes de soins en gérontologie (Asg), une ergothérapeute et une psychomotricienne, avec pour objectif d’accompagner les malades d’Alzheimer. Le Spasad propose aussi un service de petits travaux : un « homme toutes mains » effectue, sur demande, des travaux de bricolage et de jardinage au domicile du bénéficiaire.
L’objectif du Spasad (qui intervient à Brest, mais aussi à Bohars, Gouesnou, Guilers, Plouzané et Saint-Renan) : « Rendre concret le souhait de nos aînés de bien vieillir chez eux, en couvrant l’ensemble de leurs besoins, indique Myriam Limbour, infirmière coordinatrice du centre de santé infirmier. Nous pouvons coordonner nos actions, et nos intervenants se sentent ainsi moins seuls sur le terrain. Les aides-soignantes, les Asg ou les aides à domicile, par exemple, partagent souvent le même genre de problématiques. Elles peuvent échanger, s’entraider, et trouver ensemble des solutions. »
Chaque jour, le Spasad intervient au domicile de plus de 500 familles. Le service s’adresse aux personnes de 60 ans et plus, aux adultes de moins de 60 ans handicapés ou atteints de maladies invalidantes et aux malades d’Alzheimer.
« Pour le bénéficiaire, le Spasad signifie une prise en charge largement simplifiée, puisqu’il y a un seul interlocuteur et un seul numéro de téléphone* ! » note Anne Dilasser. Les interventions sont mieux articulées : « Par exemple, nous pouvons ajuster les horaires de l’aide à domicile et ceux de la personne chargée de la toilette afin qu’il n’y ait pas de temps mort dans la prise en charge d’un bénéficiaire. » Un dispositif donc à la fois pratique et rassurant pour celui-ci et sa famille, qui se sentent soutenus par un service bien coordonné. Dans un même lieu, « les personnes accompagnées trouvent des professionnels pour les aider à vivre dans leur domicile le plus longtemps possible », conclut Anne Dilasser.

* Spasad des Mutuelles de Bretagne, tél. 02 98 43 36 36.