Jean-Claude Eyraud, président de la Mutuelle d’action sociale 04-05, nous parle du centre de santé de la Caisse centrale d’activités sociales de Manosque.

Que vous inspire la rumeur d’une possible fermetur edu centre de santé de Manosque ? 

Hors de question de fermer ce centre incontournable dans le Pays manosquin, où quelques 38 000 patients sont vus et où 84 000 dossiers sont traités chaque année. On estime quel a moitié de la population de Manosque fréquente régulièrement ce centre ! Le maintien de ce site répond donc à un besoin social important.

Ce centre est-il définitivement passé dans le giron de la Mutuelle d’action sociale ?

Pas tout à fait. La convention de transfert est toujours en négociation avec le Ccas. L’enjeu est de taille pour nous car le centre génére un chiffre d’affaires annuel d’environ quatre millions d’euros, soit près de la moitié du chiffre d’affaires total de la Mutuelle d’action sociale 04-05.

A quoi peut-on s’attendredans les mois à venir ?

La priorité numéro un est de boucler la phase de recrutements, puisqu’il nous manque encore du monde dans quelques spécialités, en médecine dentaire par exemple. Des investissement sont été réalisés, notamment en radiologie et en rééducation fonctionnelle. Nous comptons également développer l’activité Orl. Beaucoup de travail en perspective donc, surtout pour un centre que l’on prétend en passe de fermer !