Navigation article

Alzheimer

Théâtre : « Tu te souviendras de moi »

Le mot n'est jamais prononcé pourtant la pièce Tu te souviendras de moi, aborde le sujet délicat de de la maladie d'Alzheimer. Patrick Chesnais y incarne un grand professeur d'université qui bascule peu à peu dans l'oubli.

Celui qui dont la mémoire s'effrite, c'est Edouard, célébre professeur d'histoire à l'université, charmant, drôle, un peu cabot, magnifiquement interprété par Patrick Chesnais. Autour de lui, sa femme Madeleine, qui craque, et sa fille Isabelle, qui tente de maintenir le fil, malgré sa vie professionnelle trépidante. Pourtant, le professeur écouté, adulé, vedette des plateaux télé va peu à peu faire le vide autour de lui.

Mais une rencontre avec Bérénice, une jeune femme embauchée comme « papy sitter » auprès d'Edouard, incarnée par la jeune comédienne Fanny Valette, va faire basculer sa vie et finalement la transformer. Choc des générations, des cultures, entre Edouard et Bérénice, qui conduira le vieux professeur à revisiter un passage de son histoire personnelle appartenant à un passé refoulé.

L'auteur, le dramaturge québécois François Archambault, nous invite à voir la maladie non pas comme une fatalité mais comme la possibilité d'une nouvelle vie. Il part du principe que même lorsque la mémoire d'efface, il reste les émotions.

Tu te souviendras de moi, mise en scène Daniel Benoin, au Théâtre de Paris, salle Réjane, 15, rue Blanche (IXe arrondissement). Tél. 01 48 74 25 37. Du mardi au samedi à 21 h, le dimanche à 15 h, matinée le samedi à 17 h. Durée: 1 h 40.  Jusqu'à la fin décembre, puis en tournée dans toute la France, début 2019.

Patrick Chesnais a fondé en 2007 l'association Ferdinand, après le décès tragique de son fils Ferdinand dans un accident de la route. Elle a pour but de lutter contre la violence routière et contre l'alcool au volant. Des clips et courts-métrages tournés par des cinéastes reconnus invitent à une prise de conscience et à une évolution des comportements individuels.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Seniors

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction