Navigation article

Progrès médical

Sida : une petite fille née séropositive guérie

Une petite fille née avec le virus du sida et traitée quatre heures après sa naisssance avec des antirétroviraux n'a plus de traces du Vih onze mois plus tard. Les médecins ne parlent pas encore de guérison mais de rémission.

La nouvelle, qui suscite un formidable espoir chez les médecins mais aussi les patients, a été annoncée le 5 mars à la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes qui a lieu en ce moment à Boston.

"Ce qui est le plus remarquable avec ce bébé, c'est la rapidité avec laquelle le virus a disparu, les tests d'ADN étaient négatifs quand elle avait six jours et le sont restés depuis", a expliqué le Dr Bryson, qui a soigné l'enfant sous l'égide du Dr Audra Deveikis, une pédiatre spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital des enfants de Long Beach, en Californie.

Aujourd'hui, la petite fille est toujours sous trithérapie. L'arrêt du traitement pourrair indiquer si la charge virale reste indétectable ou pas.

Ce n'est pas le premier cas : il y a tout juste un an, une petite fille du Missisipi, également née séropositive était déclarée guérie après avoir été traité avec des antirétroviraux jusqu'à l'âge d'un an et demi. Après dix huit mois sans traitement, le virus restait invisible dans ses analyses de sang.

 

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction