Santé et environnement en débat

C’est le 19  juin, à Reims, que la Mutuelle Familiale de Champagne-Ardenne recevait André Cicolella. Toxicologue et président du Réseau environnement santé, il était l’invité d’honneur d’une conférence-débat sur les liens entre santé et environnement. Et, en la matière, l’enjeu est énorme.

« Un enfant qui naît aujourd’hui a 300 substances toxiques dans le cordon ombilical ! » a indiqué André Cicolella. Grand spécialiste des perturbateurs endocriniens, le chercheur français a rappelé « l’épidémie des maladies chroniques », auxquelles « personne n’échappe ». L’expert a insisté sur notre responsabilité collective « vis-à-vis de nos enfants et petits-enfants ». C’est pour sensibiliser les plus jeunes générations que, en ouverture de cette soirée, les volontaires d’Unis-Cité ont présenté différentes petites scènes théâtrales, ludiques, sur ce thème des perturbateurs endocriniens. Une initiative lancée par la Mutuelle Familiale de Champagne-Ardenne, appréciée par André Cicolella. « Il faut, en effet, trouver des moyens de s’adresser aux populations jeunes et ces saynètes sont très parlantes. Le mouvement Générations Cobayes a, de son côté, récemment lancé une étude, “ Protège tes hormones ”, sur les habitudes de consommation et les attentes des jeunes. 35 000 ont répondu à cette étude via Facebook… en dix jours ! » La prise de conscience est en route…