Rsa jeunes : un bel « effet d’annonce » et un « bilan désolant »

Le Rsa Jeunes mis en place en septembre 2010 ? “Un bilan désolant” estime la Cgt. “Un bel effet d’annonce et une poignée de bénéficiaires” juge la Joc (Jeunesse ouvrière chrétienne).

Le gouvernement avait promis 250 millions d’euros : 20 millions seulement ont été budgétés. 160 000 jeunes de moins de 25 ans devaient bénéficier de la création du Rsa Jeunes… ils n’ont été qu’une dizaine de milliers, constate la Cgt qui souligne que “l’accompagnement personnalisé” et le “soutien dans la construction de leur projet professionnel” sont passés à la trappe.

Hostile au Rsa jeunes, « mesure d’assistanat », le syndicat rappelle sa revendication en faveur des jeunes : “la création d’un revenu d’insertion permettant aux jeunes chômeurs de s’inscrire dans une démarche active de recherche d’emploi” .

“Un bel effet d’annonce et une poignée de bénéficiaires : voilà tout ce qui reste un an après la mise en vigueur du Rsa jeunes”, déclare la Joc, qui souligne que “pendant ce temps, rien d’autre n’a été mis en place pour favoriser l’emploi des jeunes”.

“La quasi-totalité des jeunes en précarité ont du continuer à se débrouiller seuls pour vivre, ou avec l’aide de leurs familles pour les plus chanceux” conlut l’association.