Navigation article

Maladies

Risque d’hypertension plus élevé quand on vit près d'un aéroport

Il existe un sur-risque d'hypertension artérielle chez les hommes qui vivent à proximité d'un aéroport, d'après une enquête du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh) .

Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 12 juin publie une étude qui prouve que vivre à côté d'un aéroport augmente le risque d'hypertension (Hta) chez les hommes, en lien avec le bruit des avions.

Le bruit des avions : facteur de risque

Les chercheurs qui ont publié dans le Beh ont mesuré la pression artérielle chez 1 244 riverains des aéroports de Paris-Roissy, Lyon-Saint-Exupéry et Toulouse-Blagnac. Il s'avère qu' « une augmentation significative du risque d'hypertension est observée chez les hommes, lorsque le bruit des avions s'accroît de 10 décibels A 1 pendant la nuit ».

Pourquoi ? Car le bruit accentuerait les troubles du sommeil, ce qui perturberaient la fonction cardio-vasculaire. Cette étude du Beh corrobore les résultats d'autres enquêtes déjà menées et qui ont montré que l'exposition au bruit pendant la nuit modifie la structure du sommeil et provoque une augmentation de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque, des niveaux des hormones de stress. Autant de facteurs qui pourraient favoriser l'hypertension.

La prévalence de l’Hta est significativement plus élevée chez les hommes (37 %) que chez les femmes (30,5%) sans que l'on explique, pour l'instant, cette différence.

 

  • 1. Les décibels A ou db(A) sont une unité de mesure tenant compte, grâce à une pondération dite "A" du volume sonore, de la manière dont les humains entendent.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction