La Mutuelle Familiale vient de conclure une alliance inédite avec la France Mutualiste. Partageant les mêmes valeurs, les deux partenaires élargissent ainsi la gamme de prestations et de services proposés à leurs adhérents respectifs.

« Nous avons contacté La Mutuelle Familiale sur des bases affinitaires, a expliqué Dominique Burlett, président de la France Mutualiste, lors de la présentation à la presse, à Paris, le 30 janvier, du partenariat entre les deux structures. Nous recherchions une collaboration avec une mutuelle de la même taille que la nôtre, compatible avec nos valeurs et ayant le même “ esprit mutualiste ”, afin de mettre en place de nouvelles synergies. »

Pour Léonora Tréhel, présidente de La Mutuelle Familiale, les points de convergence sont en effet réels, comme l’attention aux adhérents, le renouvellement générationnel des élus, la volonté de développement d’offres et de services. « Nous nous retrouvons aussi dans “ l’esprit de famille ”, qui est la marque de ce groupe et qui représente bien ce que nous sommes à La Mutuelle Familiale : une complémentaire de vie dont les valeurs sont la solidarité et l’entraide », a-t-elle souligné.

Autonomie financière renforcée
Grâce à cette coopération, les adhérents de la France Mutualiste pourront bénéficier des prestations de santé et de prévention – conférences, ateliers… – de La Mutuelle Familiale, qui possède en la matière une véritable expertise.

Quant à ceux de La Mutuelle Familiale, ils auront accès, s’ils le souhaitent, à un vaste éventail de prestations.

La France Mutualiste est une institution solide (voir encadré) qui propose des produits d’épargne de qua-lité reconnue. Comme La Mutuelle Familiale, « elle a toujours su garder son autonomie financière, son indépendance de gouver- nance et sa qualité de dialogue avec les adhérents », a indiqué son président.

En 2017, elle a amorcé un nouveau plan stratégique et a ajouté à son cœur de métier (l’épargne) celui de courtier-conseil en assurance mutualiste. Elle a acquis Média courtage, une société numérique en Iard forte de 70 collaborateurs basée à Brest et dans laquelle La Mutuelle Familiale pourrait prendre des participations. « A l’heure où les logiques de marché banalisent les offres, où la concurrence encourage les pratiques opportunistes, où la santé est considérée comme un coût et non comme un élément de développement durable, il est important de nous consolider pour faire vivre les mutuelles à but non lucratif à taille humaine, pour lesquelles la démocratie n’est pas qu’un mot, et continuer à diffuser leurs valeurs communes d’engagement et de coopération », a affirmé Léonora Tréhel. Elle a ajouté que, trop souvent, « pour les mutuelles, concentration a rimé avec disparition ». Tandis que, dans ce partenariat gagnant-gagnant fondé, selon Dominique Burlett, sur « la transparence et le respect », aucune des structures ne s’affaiblit, mais toutes deux au contraire se renforcent dans l’intérêt de leurs adhérents respectifs.

Agences partagées

Cette coopération va être concrétisée et multipliée par un partage d’agences sur le territoire. A ce jour, la France Mutualiste est représentée dans 62 agences qui abritent 150 conseillers partout en France, mais avec une forte implantation dans le Sud-Ouest. Ce réseau va être renforcé, relocalisé. De son côté, La Mutuelle Familiale dispose de 32 agences, en particulier sur le pourtour méditerranéen, en Bretagne, dans l’Est et en Ile-de-France. « Comme nous avons de bonnes relations, nous nous sommes dit que nous pourrions partager nos agences. Trois sont déjà communes, puis dix sont prévues », a déclaré Dominique Trébuchet, directeur général de la France Mutualiste. « Avec ce mail- lage territorial, nous allons partager et, pourquoi pas, créer ensemble de nouvelles agences », a ajouté Jocelyn Waroux, directeur général de La Mutuelle Familiale.

Dès aujourd’hui, la France Mutualiste accueille La Mutuelle Familiale dans ses locaux de la Défense et de Montpellier, et La Mutuelle Familiale fait de même avec la France Mutualiste à Brest et bientôt à Avignon.

Dans ces agences, les adhérents pourront rencontrer un conseiller santé, un expert en gestion du patrimoine et être mis en relation par visioconférence avec la plateforme Média courtage de Brest, où des professionnels attentifs seront à l’écoute de leurs besoins en assurances.

Un vrai travail d’équipe et de mutualisation, qui montre bien que « lorsqu’on est seul, on va vite, mais qu’ensemble on va beaucoup plus loin», selon les mots de conclusion de Dominique Burlett. 

 

La France Mutualiste

Régie par le Code de la mutualité, la France Mutualiste est née en 1891, en plein boom mutualiste. Elle s’appelait alors la Boule de Neige. Après la Première Guerre mondiale, elle devient la France Mutualiste et gère la Retraite mutualiste du combattant (Rmc). Le début des années 1990 marque une nouvelle page de son histoire. La mutuelle s’ouvre désormais aux familles des combattants et aux non-combattants. En 2017, elle se restructure et rajeunit son conseil d’administration, avec un nouveau président et un nouveau directeur général. Le groupe compte aujourd’hui 290 000 adhérents, 440 salariés, 320 bénévoles. Financièrement solide, la France Mutualiste se porte bien, ce qui lui permet de pouvoir sereinement travailler à son avenir et à son développement.