Navigation mutuelle

Mutami

RETRAITE : Le Corem, un complément mutualiste

Dès le mois d’avril, les adhérents de Mutami pourront souscrire dans toutes les agences de la mutuelle un complément de retraite mutualiste (Corem).

Une seule condition est exigée : être âgé de 18 à 74 ans. Pour les salariés du privé comme du public, cette offre de retraite supplémentaire présente une grande souplesse. Au-dessus du plancher de 20 euros, le montant de la cotisation mensuelle peut librement fluctuer. Il est possible de faire des versements exceptionnels ou, à l’inverse, de suspendre les cotisations. Les sommes cotisées sont déductibles des revenus déclarés à l’administration fiscale. Il s’agit d’un système de retraite par points, sans but lucratif et aucune durée minimale de cotisation n’est exigée. Les rentes du Corem peuvent être versées à partir de cinquante-cinq ans. Elles sont imposables et soumises aux prélèvements sociaux (Csg…). « Les cotisations ne sont jamais perdues et les fonds sont sécurisés », assure Julien Jorelle, directeur du développement de Mutami. Si le cotisant décède avant le moment de percevoir le Corem, ses héritiers récupèrent les sommes cotisées. « Nos adhérents ont souvent des retraites insuffisantes, poursuit Julien Jorelle. Ce dispositif destiné aux adhérents mutualistes entre dans le cadre de la protection sociale. »

Bruno Vincens.

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction