Navigation article

Maladies

Recrudescence de cas de rougeole en Ile-de-France

L’Agence régionale de santé (Ars) signale 56 cas de rougeole en Ile-de-France pour le mois d'octobre 2018. Pour mémoire, seulement 3 cas avaient été signalés en 2017 à la même période.

A l'Agence régionale de santé (Ars), on ne parle pas encore d'épidémie mais de recrudescence de cas de rougeole en Ile-de-France. En effet, 56 ont été diagnostiqués en octobre 2018, alors qu'à la même période en 2017, seulement 4 avaient été signalés. Heureusement, aucun décès, ni aucune forme sévère de la maladie n’ont été constatés, mais 11 personnes ont été hospitalisées depuis le mois de septembre.

Une vaccination qui n'est pas à jour

Parmi les cas d'enfants qui ont eu la rougeole, on compte principalement des enfants de 4 ans dont les vaccins n’étaient pas à jour. La Seine-Saint-Denis est le département le plus touché. Les autorités sanitaires avancent l'idée que ce département est « très dense avec des populations qui circulent beaucoup et de nombreux échanges ».

En Ile-de-France, la couverture vaccinale pour les enfants de 24 mois est de 85% alors qu'elle devrait être d'au moins 95%. D'autre part, certains enfants sont insuffisamment couverts. En effet, le vaccin requiert deux injections. Certains parents sont, semble-t-il mal informés sur le calendrier vaccinal. La méfiance envers les vaccins est aussi une source de mauvaise couverture vaccinale.

Depuis 2008, on assiste en France à une recrudescence des cas de rougeole, alors que cette maladie est très contagieuse : un malade qui peut contaminer 15 à 20 personnes et potentiellement mortelle pour les très jeunes enfants et les personnes immuno-déprimées.

Rappel de la vaccination anti-rougeole :

Nouveau : depuis le 1er janvier 2018, la vaccination est obligatoire avant l'âge de 18 mois pour tout enfant né à partir du 1er janvier 2018. Les bébés doivent recevoir deux doses du vaccin trivalent contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (Ror). 

La première dose est recommandée à l’âge de 12 mois et la seconde entre 16 et 18 mois (respecter un délai d’au moins un mois entre les deux vaccinations).

Les personnes nées depuis 1980 devraient avoir reçu au total deux doses de vaccin trivalent Ror. Celles qui sont nées avant 1980 ont de très fortes probabilités d’avoir déjà contracté cette maladie et d’être immunisées.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction