Partout en France, du 1er au 30 juin 2015, vous pourrez vous initier gratuitement au qi gong, discipline chinoise vieille de 2 500 ans, ouverte à tous. 100 000 Français pratiquent le déjà… Pourquoi pas vous ?

C’est quoi ?

Le Qi Gong est un terme qui est apparu en Chine en 1950. Il regroupe un ensemble de techniques très anciennes pratiquées depuis 2500 ans qui puisent leurs racines dans le taoisme, le boudhisme, le confucianisme, la médecine chinoise et les arts martiaux.

Qi Gong signifie travail de l’énergie. Il s’agit de mobiliser et de rendre plus fluide l’énergie vitale qui circule dans notre corps. Le Qi Gong s’appuie sur les principes de la médecine chinoise: trajet des méridiens, points d’acupuncture, physiologie énergétique du corps et des organes.

On pratique comment ?

Il s’agit de pratiquer des enchaînements de mouvements lents,  de postures destinées à renforcer, restaurer, mieux répartir l’énergie, mais également des automassages, des exercices respiratoires pour le souffle et un travail de la conscience par la perception de son corps et l’intention donnée aux exercices.

Une séance dure en générale une heure et permet de travailler tous les trajets méridiens, les blocages pour essayer de les relâcher et de fluidifier l’énergie.

C’est bon pourquoi ?

Le Qi Gong nourrit et renforce l’énergie vitale, permet d’assouplir les articulations, d’améliorer tous les systèmes fonctionnels du corps en particulier le système digestif, d’entretenir l’équilibre harmonieux corps-esprit et de retrouver un bien-être profond. Le Qi Gong, mobilisant et activant les circulations de l’énergie favorise leur fluidité, leur répartition et assure ainsi un meilleur équilibre, une pensée claire et positive. Un esprit calme et détendu rend le corps plus disponible et permet à la vitalité de mieux s’exprimer.  Il permet de mieux gérer le stress, les émotions, le sommeil. C’est un excellent outil de prévention.

«Aujourd’hui, explique Dominique Casaÿs, Président de Fédération des enseignants de Qi Gong (1) et Directeur du Centre “le temps du corps” (2), situé dans le 10 ème arrondissement de Paris,  de multiples contraintes viennent occuper l’essentiel de nos ressources, et nous ne sommes plus assez disponibles à nos sollicitations intérieures ou corporelles. L’équilibre entre le corps et l’esprit, entre vie intérieure et une vie extérieure sociale, professionnelle, familiale avec leurs multiples exigences nous demandent beaucoup d’efforts. Le Qi Cong nous aide à gérer le stress, à lâcher le mental par un travail sur le corps».

«C’est seulement lorsque la charpente osseuse est bien placée que nous pouvons aborder un vrai travail de “lâcher-prise”: c’est à dire éliminer toutes les tensions et toutes les résistances tissulaires, respiratoires, émotionnelles et mentales, qui sont à l’origine de la diminution du volume du souffle. La tradition du Qi Gong aime beaucoup décrire ce processus de lâcher-prise en utilisant l’image: “enlever tous les petits cailloux de la rivière pour permettre à l’eau de chanter joyeusement, sans stagnation vocale”, explique Jean Manet, professeur de Qi Gong (3)

Pour qui ?

Le Qi Gong est accessible à tous : jeunes, vieux, femmes enceintes. La pratique est encore essentiellement féminine, mais de plus en plus d’hommes et de jeunes s’y mettent.  Le Qi Gong est de plus en plus pratiqué par les malades chroniques (diabétiques, patients en chimiothérapie, ou atteints de parkinson) car il permet de renforcer leur énergie et les défenses immunitaires.

Les seules contre-indications sont la fièvre, les problèmes de genoux et les états inflammatoires.

Je m’y mets.

Durant tout le mois de juin 200 villes proposent des animations gratuites autour du Qi Cong. Une grande manifestation sera organisée le 7 juin place de la République à Paris

 

1) www.federationqigong.com

2) www.tempsducorps.org

3) La Beauté du Geste : www.qigongparis.fr