Protection sociale : le rapport Gallois préconise des baisses de cotisations

Remis ce midi au premier ministre mais pas encore rendu public, le rapport de Louis Gallois (ancien patron d’EADS) sur la compétitivité de l’économie proposerait bien, selon diverses sources, des baisses de cotisations sociales importantes.

Le total atteindrait 30 milliards d’euros : 20 milliards de baisse de cotisations patronales et 10 milliards de baisse de cotisations salariales.Tous les salaires jusqu’à 3,5 fois le Smic verraient leurs cotisations sociales ainsi réduite.

Le trou ainsi créé dans les finances sociales serait compensé par une forte réduction des dépenses publiques et par une hausse modérée de la CSG, de la TVA (elle passerait de 19,6 % à 20 %) et de la fiscalité écologique.

Dans une double page de l’Humanité (05/10/2012), l’économiste Nasser Mansouri a rappelé que « les cotisations sociales, c’est du salaire socialisé. Quand le patronat demande un choc de compétitivité en baissant de 40 milliards les cotisations, cela signifie concrètement qu’il demande une baisse de salaires, de la masse salariale, d’autant”.

Le gouvernement devrait annoncer demain, 6 octobre, les directions qu’il prendra après ce rapport Gallois. Des décisions plus précises pourrait suivre début 2013 après la remise d’un autre rapport, celui du Haut Conseil du financement de la protection sociale.