Désormais, une prime sera versée aux jeunes salariés précaires. 

Lors de son passage dimanche dernier dans le Supplément sur Canal+, François Hollande a levé le voile sur une nouvelle mesure ciblant directement les travailleurs précaires et les jeunes actifs. Le gouvernement prévoit la mise en place d’une prime d’activité pour tous les Français dès le 1er janvier 2016.

Cette dernière remplacerait le Rsa activité ainsi que la prime pour l’emploi (Ppe), deux primes qui ont les mêmes fonctions : compléter les bas salaires et augmenter le pouvoir d’achat.

Le taux de chômage des jeunes est un problème persistant en France.

Le principal objectif de cette prime est donc de pousser les 18-25 ans, mais aussi tous les travailleurs précaires à rester actifs.  

Ainsi leur sera versée une prime allant de 105 à 185 euros en fonction du temps de travail effectué. Cependant, le revenu net mensuel ne doit pas excéder 1550 euros (soit 1,3 Smic).  

Les étudiants et les apprentis sont également éligibles à la prime d’activité. Ils devront justifier d’un revenu supérieur ou égal à 900 euros net mensuel soit 0,8 Smic.

Des inquiétudes font déjà surface quant à l’application de la prime. Car le gouvernement assure que le budget alloué aux anciennes primes (4 milliards d’euros pour les Rsa activité et prime pour l’emploi) ne sera pas dépassé. Néanmoins, inclure les étudiants et les apprentis augmente considérablement le budget prévu pour la mise en place. A l’issue du conseil des ministres, Marisol Touraine a déclaré que l’insertion des étudiants dans le projet ne devrait pas réduire la prime des autres travailleurs ni faire déborder le budget.

Cette prime dont les conditions exactes restent floues sera mise en vigueur dès le 1er janvier 2016. Pour en bénéficier, il faudra au préalable faire une demande à sa caisse d’allocations familiale et la renouveler tous les trois mois.

Selon des données de l’fop, le PS subirait une perte de son électorat entre 2012 et 2015 (-9 %). Une telle mesure est peut-être un moyen pour le PS de renouer avec l’électorat des 18-25 ans. 

 

 

Vasseri DEMBELE