Le contexte économique actuel est particulièrement difficile pour les jeunes, qui, en général, rognent sur leur budget santé lorsqu’ils doivent se serrer la ceinture. Bon nombre d’entre eux n’ont alors plus de couverture complémentaire », explique Jean-Pierre Cassereau, le président de la Mutuelle des cheminots de la région de Nantes (Mcrn).
C’est pourquoi la Mcrn lance une offre de complémentaire santé pour les jeunes de la région âgés de moins de 26 ans, assurés sociaux et qui ne sont plus couverts par la mutuelle de leurs parents, qu’ils relèvent de la Caisse de prévoyance et de retraite Sncf ou du régime général. Le montant de la cotisation devrait leur permettre, qu’ils soient cheminots, relevant du régime général, agents territoriaux ou encore travailleurs non salariés, de se couvrir contre les risques liés à la santé.
La Mcrn avait déjà une catégorie jeunes de moins de 35 ans, mais elle l’a scindée en deux, car les plus jeunes sont souvent les plus exposés à la précarité et le droit au revenu de solidarité active (Rsa) ne commence qu’après vingt-cinq ans. Pour eux, la couverture complémentaire est encore moins prioritaire… « Or, sans mutuelle, ils se retrouvent en difficulté en cas de coup dur ! Pour les soins, ne serait-ce que dentaires, ils ne sont pris en charge qu’à 70 % par le régime obligatoire », rappelle Isabelle Ryo, directrice de la mutuelle nantaise.
A savoir également : la Mcrn a un partenariat avec le conseil régional des Pays de la Loire en vue d’aider les jeunes de 15 à 30 ans à souscrire leur premier contrat de complémentaire santé. Ils peuvent bénéficier jusqu’à 100 euros de prise charge par le conseil régional lors de la première année d’adhésion. Pour bénéficier de cette aide, il suffit de remplir le formulaire en ligne[fn]www.pack15-30.fr[/fn]. Une attestation leur sera remise par courriel, sur la présentation de laquelle la Mcrn déduira directement les 100  euros du montant de la cotisation.

Rens. à la mutuelle au 02 40 89 22 91.