Plfss 2012 : dépendance

A défaut d’un « plan dépendance », annoncé par le président de la République et finalement reporté, le gouvernement prévoit près de 400 millions d’euros de moyens supplémentaires pour les personnes âgées dépendantes dans son projet de loi de financement de la sécurité sociale (Plfss) pour 2012, présenté le 22 septembre.

Ces moyens devrait permettre notamment de mener à son terme le plan Alzheimer (2008-2012) avec la création, a précisé Roselyne Bachelot, ministre des solidarités et de la cohésion sociale, de 100 nouvelles maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer (Maia), portant ainsi leur nombre à 155, fin 2012 ; de 75 nouvelles structures de répit (accueil de jour, hébergement temporaire, plates formes de répits) pour soulager les aidants ; de 600 pôles d’activités et de soins adaptés (Pasa), complétant les moyens alloués pour la mise en place d’unités d’hébergement renforcées ; de 170 équipes mobiles de services de soins infirmiers à domicile renforcés (Ssiad). Pour accélérer le recrutement de personnels soignants dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, 140 M€ supplémentaires sont ainsi prévus en 2012 au titre de la « médicalisation » de ces établissements. Le Plfss propose aussi la mise en place d’expérimentations visant à valoriser, dans la tarification des Ehpad, les efforts pour améliorer la prise en charge ou limiter le recours à l’hospitalisation.

Enfin, les établissements et services médico-sociaux (personnes âgées et personnes handicapées) bénéficieront, en 2012, d’un plan d’aide à l’investissement doté de 50 millions d’Euros, géré par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.