Nicolas Sarkozy, qui était à Bordeaux hier pour faire un bilan à mi-chemin du plan Alzheimer (lancé en 2008), a réaffirmé le plan contre cette maladie neurodégénérative qui touche 160 000 nouvelles personnes chaque année en France [fn]Au total 800 000 personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer en France.[/fn] « La lutte contre l’Alzheimer est quelque chose qui doit s’inscrire dans la durée jusqu’à ce que l’on trouve un médicament a déclaré le chef de l’État mardi à Bordeaux », a-t-il déclaré.

L’axe prioritaire du plan est la recherche clinique et fondamentale ainsi que la prise en charge du malade. Le montant total du plan s’élève à 1,6 milliard d’euros.

De leur côté, les associations sont globalement satisfaites « mais place maintenant aux réalisations concrètes » déclare France Alzheimer. Marie-Odile Desana, la présidente, a souhaité réaffirmer les attentes et les espoirs des personnes malades et de leurs familles devant ce dispositif pluriannuel d’envergure. Tout en insistant sur la nécessaire concrétisation des expérimentations lancées jusqu’ici, elle a aussi appelé à leur pérennisation après 2012, date de la fin du Plan.

« Nous étions jusqu’alors dans une phase d’expérimentation de dispositifs innovants, il faut désormais passer à la vitesse supérieure avec la concrétisation sur l’ensemble du territoire d’actions efficaces pour apporter une aide concrète et quotidienne aux familles », a prévenu hier dans un communiqué Marie-Odile Desana.

La présidente de France Alzheimer a salué les avancées que permettraient certaines mesures. Par exemple, la formation des aidants, répondant parfaitement aux difficultés rencontrées par les familles.

Autre motif de satisfaction chez France Alzheimer : l’assise éthique donnée à la prise en soin, notamment grâce aux travaux menés par l’Espace national de réflexion éthique sur la maladie d’Alzheimer (EREMA).

Mais tout n’est pas rose dans ce dispositif. Les objectifs de création de places d’hébergement temporaire ne sont pas atteints et il est impératif de renforcer le soutien prévu aux familles.

Lire aussi

France Alzheimer www.francealzheimer.org