A peine adopté par les députés et les sénateurs, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (Plfss) sera-t-il durci ? C’est malheureusement ce que laisse à penser l’actualité.

Le gouvernement a fait parvenir à l’assurance-maladie un projet de décret permettant d’abaisser encore le taux de remboursement des médicaments « à service médical rendu modéré » (vignette bleue) et des médicaments homéopathiques. Ce taux pourrait ainsi passer de 35 % à 25 %. La commission réglementation du conseil de la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam) a donné un avis défavorable à ce projet de décret.

Face à cet acharnement à piétiner notre protection sociale, qui s’ajoute aux nouvelles taxes imposées aux mutuelles, des acteurs de terrain prennent la parole.