« Octobre rose » en mode impro

Comment parler du cancer du sein sans avoir un discours moralisateur ou anxio­gène ? Grâce au théâtre d’impro ! C’est la réponse adoptée cette année en Lorraine dans le cadre d’« Octobre rose », dont la Mutuelle Familiale est partenaire. La compagnie professionnelle Crache-Texte donnera huit représentations dans plusieurs villes de la Région. « Nous avions fait un spectacle l’an dernier à Longwy qui avait très bien marché », raconte Gérard Tien, directeur artistique de la compagnie nancéienne. « L’idée est d’apporter un divertissement avec du fond. De démystifier en suscitant le débat. » Dépasser les tabous qui peuvent encore exister autour du cancer du sein et lever toutes les questions que l’on se pose sur le dépistage organisé : voilà le défi qu’entendent relever les deux comédiens de Crache-Texte, accompagnés par un contrebassiste.
Leurs armes : l’humour et les rebondissements improbables. Mis à part la situation de départ, tout est improvisé. Et le public est invité à participer : il peut demander à rejouer une scène, compléter une phrase sur laquelle devront rebondir les improvisateurs… « L’an dernier, les spectateurs nous avaient demandé de rejouer une scène où un couple attendait les résultats de la mammographie à la façon de Marcel Pagnol puis du film Matrix. On est partis dans un délire collectif, ce fut génial ! » se rappelle Gérard Tien.
Mais comment peut-on faire rire sur un thème aussi sérieux ? « Il faut avoir le bon ton et le bon angle d’attaque. On peut être décalé et burlesque, mais il ne faut pas tomber dans le glau­que. C’est pour ça que l’on réfléchit beaucoup en amont », souligne ce pro de l’impro, qui affiche plus de quinze ans d’expérience.
Les comédiens de Crache-Texte ont rencontré des médecins et des professionnels intervenant dans le cadre du dépistage organisé. Ensemble, ils ont déterminé les messages importants. Des messages très sérieux, qui passent parfois mieux lorsqu’ils sont véhiculés par le rire et l’émotion.

Le 4 octobre à Lunéville, le 5 à Longwy,
le 8 à Toul, le 10 à Thionville,
le 17 à Vandœuvre-lès-Nancy, le 18 à Epinal, le 25 à Verdun et le 29 à Metz.
Plus d’infos : www.malorraineenrose.fr

 

Et aussi
Espoir et vie, association créée en 2008 par des personnes touchées par la maladie, se mobilise autour du dépistage du cancer du sein. Elle aide aussi les femmes et les familles. Une nouvelle fois cette année, elle est à l’origine de plusieurs manifestations, en partenariat avec les municipalités : à Jarny, le 4 octobre, à la Concordia, conférence sur le cancer du sein, avec de nombreux spécialistes (radiologue, gynécologue, oncologue, oncogénéticien) et des généralistes ; le 13 octobre, marche d’« Octobre rose » au château de Moncel ; à Briey, le 6 octobre, marche d’« Octobre rose » au plan d’eau de Briey.

Association Espoir et vie, Geneviève Fery, 28, rue Jeanne-d’Arc, 54150 Briey.
Tél. 06 85 79 81 26. Courriel : espoiretvie@laposte.net