Navigation article

Vaccination

L’obligation vaccinale, ça marche

A l'occasion de la Semaine de la vaccination qui a lieu du 24 au 30 avril, le ministère de la Santé relève une « nette amélioration » de la couverture vaccinale en France.

Le ministère de la Santé relève une « nette amélioration » de la couverture vaccinale depuis l’élargissement de l’obligation vaccinale chez les nourrissons, rentrée en vigueur début 2018. Une bonne nouvelle à l'occasion de la Semaine de la vaccination qui a lieu du 24 au 30 avril dont le slogan est « Contre de nombreuses maladies grave : la meilleure protection, c’est la vaccination ».

Augmentation de la couverture vaccinale en France

Santé publique France qui mène les études pour le ministère de la Santé a comparé les couvertures vaccinales à 7 mois des nourrissons nés entre janvier et mai 2018, avec celles des nourrissons nés entre janvier et mai 2017. Résultat ? Une forte augmentation de la couverture de la 1ère dose du vaccin contre le méningocoque C. Quant au taux de vaccination avec la 1ère dose du vaccin contre le pneumocoque, elle est passé de 98 à 99,4%.

En ce qui concerne la vaccination contre la rougeole, il est trop tôt pour avoir des chiffres car la première dose de vaccin est administrée à 12 mois. Mais on observe une amélioration du taux de la vaccination pour les enfants qui ont eu un an en 2018 : 87,2%, contre 85,0% chez ceux ayant eu un an en 2017.

L'effort de communication et d'information autour de ce vaccin sûr et qui peut sauver des vies y est sans doute pour quelque chose. L'augmentation des cas de rougeole en France et partout dans le monde a peut-être fait réagir les parents.

L'amélioration par régions

La région Occitanie a effectué la plus belle progression, devant la Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’Auvergne-Rhône-Alpes.

La Nouvelle-Aquitaine, avec une hausse de 3,2 points, est en tête pour la vaccination contre la rougeole. Cette région a été touchée par une forte épidémie en 2018.

Le recours à la vaccination contre le papillomavirus, qui n’est pas une vaccination obligatoire, progresse mais n'est pas encore suffisante, avec un taux de couverture avec la première dose chez les jeunes filles ayant eu 15 ans en 2018 de 29,4% (contre 26,2% en 2017).

Semaine de la vaccination : campagne d'information à la télévision du 21 avril au 11 mai et visible sur le web, les réseaux sociaux et dans la presse.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction