Plus le temps passé devant un écran est important, plus le risque d’user ses yeux est élevé. Et les étudiants, chez qui la vision de près est plus sollicitée que la vision de loin, sont en première ligne.

L’été dernier, une étude allemande du Centre médical de l’Université de Mayence a mis en évidence un lien entre le temps passé à étudier et le développement de la myopie. Les scientifiques ont pointé notamment que chaque année supplémentaire d’étude avait pour conséquence une détérioration de la myopie.

Pour éviter d’abîmer leurs yeux, l’Asnav (Association nationale pour l’amélioration de la vue) recommande aux étudiants de :

-bien éclairer la pièce dans laquelle on travaille en évitant la lumière directe qui envoie des reflets.

-faire des pauses régulières, toutes les 20 minutes, en portant son regard au loin pour reposer ses yeux.

-se tenir à distance d’environ 30 à 50 cm des ses notes ou de son écran.

-aller à l’extérieur pour profiter de la lumière naturelle.

Le baromètre 2014 de l’Asnav a révélé que les 16-24 ans passent de plus en plus de temps les yeux rivés sur des écrans : 7h52 par jour, soit 54 minutes de plus qu’en 2013. Seuls 43% d’entre eux font des pauses régulièreslorsqu’ils travaillentsur ordinateur et 33%lorsqu’ils regardent la télévision.

Or, 40% déclarent ressentir de la fatigue oculaire, 29% ont des migraines, 28% ont des troubles visuels (flou, écran qui se trouble, baisse de la capacité à voir de loin…) et 20% ressentent des picotements.

Dans le détail, ils sont :

-3h03 par jour devant un ordinateur,

-2h07 par jour devant la télévision,

-1h58 par jour à regarder leur écran de téléphone portable,

-44 min par jour sur une tablette/liseuse.