Navigation mutuelle

Mutuelle EntreNous

"Mon métier : proposer un matériel de qualité au juste prix".

Bénédicte Oudin travaille depuis le début de l’année au sein du centre de santé mutualiste de l’Union des Mutuelles de France Savoie à Challes-les-Eaux. Elle connaît bien le monde mutualiste dont elle partage les valeurs.

Après avoir vécu en région parisienne et travaillé pendant quatorze ans pour la mutuelle de la Ratp, nous avons décidé, en famille, de revenir dans notre région », explique Bénédicte Oudin. C’est donc tout naturellement qu’elle a rejoint le centre de santé flambant neuf de Challes-les-Eaux. « Je partage les valeurs mutualistes. Mon métier, c’est d’équiper les personnes qui en ont besoin avec un matériel de qualité au juste prix. » Elle souligne qu’elle a la liberté de travailler avec les fournisseurs qui lui conviennent et qu’elle peut assurer un service et un suivi de qualité auprès des patients qui viennent la voir. « L’objectif premier, pour moi, c’est leur satisfaction. » 

Bénédicte Oudin partage son temps de travail entre deux sites. « Je suis au centre mutualiste de Challes-les-Eaux le lundi, le jeudi et le vendredi, et je consulte à Cognin le mardi, au centre les Opticiens mutualistes. En dehors des ces périodes, les adhérents peuvent laisser un message à mes collègues sur place ou contacter mon assistante au 04 79 60 71 83. Il est conseillé de prendre rendez-vous. » 

Binôme avec l’Orl 

Bénédicte précise que le passage chez un otho-rhino dans un cabinet Orl est obligatoire avant de venir la voir pour choisir son appareil auditif. « Nous avons besoin de la prescription d’un Orl qui aura au préalable pratiqué un bilan et des tests auditifs, et délivré une ordonnance. » Ensuite, en premier rendez-vous, l’audioprothésiste redéfinit les besoins de la personne et établit un devis d’appareillage. D’autres rendez-vous sont alors proposés, pour le suivi du nouvel équipement : une fois par semaine pendant un mois, puis trois mois après le premier essai, et enfin deux à trois fois par an, pour un nettoyage de l’appareil et pour s’assurer de son fonctionnement. 

« C’est un métier axé sur l’humain mais avec de la technique aussi, et en lien direct avec le médecin Orl » conclut Bénédicte Oudin. 

Sihem Boultif

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction